Teinture broderie

 

Vous avez sûrement découvert le fil coton à teindre dans les nouveautés sur FiLoom !

Oui d’accord, mais comment que ça s’utilise alors ?

Je teins, je brode ? Je brode, je couds, je teins ? … toutes les réponses dans notre petit tuto ci-dessous.

Matériel :

  • Fil broderie à teindre
  • Teinture textile de votre choix
  • Vieille casserole ou bassine
  • Papier absorbant (type sopalin)

1. Brodez votre motif

Broder avec votre fil à teindre en coton (on brode normalement comme avec n’importe quel fil, aiguille broderie 75)

Si vous pensez teindre votre broderie seule, pensez à la broder sur un support qui disparaît (hydrosoluble ou thermofusible).

Broderie fil à teindre

Broderie d’enlevage réalisée avec le fil coton à teindre

 

2. Préparer votre teinture

Au moment de choisir votre teinture assurez-vous que cette dernière soit adaptée au coton (elles le sont généralement, toutes).

(A la lecture du mode d’emploi de ma teinture, il aurait fallu la laisser tremper 20 min à petits bouillons dans l’eau colorée, mais 5 min on suffit pour le peu de matière que j’avais… heureusement que je vous demande de bien lire vos instructions hihihi)

On verse la poudre et le sel  dans l’eau bouillante puis on mélange bien.

 

 

 

 

Lisez bien le mode d’emploi.

Ici j’ai utilisé une teinture en poudre qui s’utilise à chaud (si, si, regardez ! L’eau bouille !).

 

 

 

 

 

 

 

3. Humidifiez votre broderie

Avant toute chose, il convient d’humidifier votre broderie à l’aide d’un vaporisateur (ou en tamponnant un linge/sopalin humide dessus).

 

Pensez à faire les deux côtés. Si votre broderie n’a pas déjà été mouillée avant (par exemple pour faire fondre l’hydrosoluble),
l’absorption de l’eau peut prendre un peu de temps. Laissez-la faire.

Votre teinture sera ainsi plus homogène et pénétrera plus facilement les fibres.

 

 

4. Coloration de votre broderie

Maintenant vous pouvez choisir de teindre votre broderie :

  • complètement et uniformément : dans ce cas, plongez-là entièrement dans votre bain de teinture
  • partiellement : ici, ne plongez que la partie à teindre dans votre bain de couleur (par capillarité, vous aurez un léger dégradé au niveau de la séparation bain/pas bain)
  • en dégradé : plongez d’abord le bout de votre broderie dans votre eau teintée, attendez un peu que la couleur prenne. Puis trempez une partie un peu plus grande, etc… jusqu’à ce que le niveau vous convienne.

J’ai choisi de le faire en dégradé jusqu’au 3/4 de la broderie environ, la fin devant rester blanche.

 

 

Petite difficulté rencontrée : ayant trop peu d’eau, l’eau colorée bouillait trop fort et éclaboussait…
Résultat : le blanc est légèrement grisé.
Donc n’hésitez pas à baisser votre feu si vous êtes dans la même situation !

J’utilise une petite pince pour ne pas me brûler, mais ce n’était pas suffisant (à bon entendeur :D).

Attention, la couleur sera plus claire après séchage.

 

 

On plonge la broderie dans notre bain colorant jusqu’à la partie désirée.

5. Rincer votre broderie teinte

N’arrêter le rinçage que lorsque l’eau est totalement transparente.

 

 

Ne pas négliger cette partie pour éviter ensuite de tout gâcher !

 

Dès que vous êtes satisfait de votre résultat, rincez abondamment votre broderie sous l’eau froide

jusqu’à ce que l’eau ne soit plus colorée.

 

 

 

 

 

 

 

6. Essorez bien et faites sécher

 

Pressez vos broderies plusieurs fois entre des feuilles de papier absorbant.

Replacez les entre deux feuilles de sopalin avant de les caler à plat entre de gros livres. Faites sécher vos broderies en l’état.

 

 

 

 

 

7. A vous de jouer !

Vos broderies sont maintenant sèches et teintes.

Allez-vous les coudres sur un vêtement ? Les utiliser en décoration ? En faire des guirlandes ? … envoyez nous vos photos de broderies coton teintes !

 

 

 

 

 

 

 

IDEES A TESTER

  • Information intéressante pour vos tests : bien souvent, les teintures ne fonctionnent pas sur les matières synthétiques.
    Vous pourrez donc mélanger le fil à teindre avec vos fils de broderie polyester habituels pour donner des effets à votre broderie au moment de la teindre.
  • De même, une broderie en coton à teindre directement sur un vêtement en fibres synthétiques, aura une couleur beaucoup plus intense que son support lorsque vous teindrez l’ensemble.
  • La teinture textile n’est pas la seule méthode à essayer. Le coton se prête également très bien à la peinture textile. Vous pouvez donc peindre vos broderies de mille couleurs….
  • Le coton résiste aux hautes températures. Ce qui n’est pas le cas du polyester ou pire, de la viscose. Vous pouvez donc agrémenter vos broderie de strass thermocollants ! Haaan ça va briller de mille éclats…
  • Si vous avez d’autres idées, n’hésitez pas à nous en faire part.

 

Bonnes créations à tous !

 

 

Auteur de l’article : filoom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.