Technique : Broder sur du jersey

Comment broder sur du jersey ?

La question est souvent posée et les débutants n’osent pas toujours affronter ce type de tissu.

Pourtant le jersey, comme les autres tissus, se brode bien à condition d’utiliser les bonnes techniques.

 

L’aiguille :

Si vous utilisez une machine à broder familiale, n’hésitez pas à utiliser une aiguille pour tissus extensibles à bout rond.
Tout simplement parce que l’aiguille pointue, en piquant la fibre, contribue à déformer le jersey.
Les aiguilles à bout rond, quant à elles, glissent entre les mailles et atténuent l’aspect tiraillé (ainsi que la formation de petits trous lors du piquage de l’aiguille).

 

Le stabilisateur/renfort de broderie pour le jersey :

Le jersey, et tous les tissus extensibles, sont particulièrement soumis aux effets de pincement et d’étirement provoqués par la broderie.
Ceci parce que le tissu se déforme plus facilement du fait de son élasticité. Et une fois brodé, lorsqu’il est sorti du cadre, le jersey cherche à reprendre sa forme d’origine, ce qui fait souvent gondoler l’ensemble. Pour pallier ce problème, la stabilisation consiste à conserver une certaine rigidité à la place du tissu. De ce fait, le renfort de broderie à déchirer est la première mauvaise idée, puisqu’il n’assure pas la rigidité jusqu’au bout. Tout simplement parce qu’il se déchire au fur et à mesure de la broderie.
Il convient donc de s’orienter vers un stabilisateur à découper.

Cette théorie prend tout son sens aussi lorsqu’il s’agit de laver le tissu extensible brodé.
Le stabilisateur à déchirer ne résiste pas bien à l’eau et se défait au fil des lavages. Le stabilisateur à découper, résiste beaucoup mieux. Et celà est d’autant plus important, que le jersey, une fois mouillé se rétracte. Le stabilisateur à découper, continue donc de jouer son rôle de stabilisateur, en empêchant la broderie de trop se rétracter et donc s’abîmer au fil des lavages.

Dans le cas d’un tissu extensible dans les deux sens, l’idéal sera de fixer le tissu au stabilisateur. Si vous utilisez un renfort thermocollant, allez-y doucement avec le fer à repasser pour ne pas faire pénétrer la colle trop profondément dans la maille. Préférez une colle temporaire.
Un rigidificateur peut également être utile le temps de la broderie.

 

Cadre ou Hors-Cadre ?

La technique du hors-cadre, consiste à cadrer le stabilisateur et à fixer le tissu dessus (colle temporaire ou points de bâti). Ainsi le tissu est hors du cadre lors de la broderie et c’est le stabilisateur qui mène la danse (qui est déplacé avec le cadre, entrainant ainsi le tissu fixé dessus).
Parfois, il vous sera conseillé d’utiliser du Filmoplast (film papier autocollant). Mais pour les raisons évoquées ci-dessus, ce stabilisateur ne convient pas bien pour les tissus extensibles. Par contre, la méthode permet de ne pas marquer le tissu lors du cadrage.

Mais cette technique ne maintient pas suffisamment le tissu lors de la broderie. Je préfère le cadrer avec le stabilisateur.
La difficulté réside dans la manière de cadrer. Le tissu doit être tendu, sans pour autant être trop tiré. Il ne faut pas voir la maille, et conserver les mailles bien droites et parallèles.
Attention, le stabilisateur comme le tissu, doivent être bien pris dans le cadre.

 

Le motif à broder sur du jersey

La digitalisation (ou numérisation) du motif à broder est également très importante.

Pour le jersey, il est préférable d’éviter les points de satin larges (effet pincement garanti, et c’est tout ce que l’on ne souhaite pas).
Les zones de remplissage doivent être soutenues par des points de sous-couche sur toute la zone. Et ceci de manière modérée pour éviter l’effet pervers de pincement à contre sens. Et surtout, le remplissage ne doit pas être trop dense. Si vous le pouvez, n’hésitez pas à diminuer la densité des points avec votre logiciel de broderie.
Il sera souvent nécessaire également de modifier légèrement le motif pour anticiper la déformation du tissu. Par exemple, pour obtenir un rond, il faudra prévoir un ovale dans le sens de l’élasticité. Une zone de remplissage devra également prévoir une compensation d’étirement supérieure au reste du motif, dans le sens dans lequel le tissu s’étire.

 

Ainsi broder sur du jersey est relativement simple… à condition toutefois que le motif soit également adapté. Evitez les placards !

Auteur de l’article : filoom

2 commentaires sur “Technique : Broder sur du jersey

    CLAUDIA CORNET

    (9 mai 2018 - 17:13)

    bonjour
    j ai besoins de conseil ,je n arrive pas a broder sur du tissus jersey ,je le brode avec du papier dessous et sa bourre dessous ,et
    le fil de canette apparaît a la surface ?
    cdmt claudia

      filoom

      (9 mai 2018 - 17:48)

      Bonjour Claudia,
      Quel type de papier/stabilisateur s’agit-il ?
      Le fil de canette qui apparaît sur le dessus de la broderie n’est pas proprement lié à la broderie sur jersey, il s’agit sans doute d’un problème de tension ou d’enfilage.
      De quel type de jersey s’agit il ?
      Sur quel type de tissu vos broderies sont-elles habituellement réussies (sans fil de canette visible ?)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.